• Pasteur Fred

Noël ... Chrétien ou pas ?


On pense souvent que Noël est une fête chrétienne. Mais l’est-elle vraiment ? Y-a-t-il des principes bibliques à respecter pour célébrer Noël religieusement ? Est-ce une fête importante ? Je vais tâcher de répondre à cela avec ce cours partage.

Noël est la fête commerciale par excellence. En effet, pour de nombreuses entreprises, les préparatifs qui entourent le 25 décembre de chaque année sont synonymes d’un bon chiffre d’affaire. Et toutes les grandes surfaces s’appliquent à vous proposer les meilleurs produits aux meilleurs prix.

En effet, le 24 ou le 25 décembre, parfois même les deux jours, les familles se réunissent autour de Noël. Pour l’occasion, ils vont partager un festin, s’offrir des cadeaux et passer du temps ensemble. Il n’est d’ailleurs pas rare que dans ce moment-là, nous pensions même à inviter des personnes isolées autour de nous. Malheureusement, il y a aura toujours des familles où il est impossible de fêter Noël pour une raison ou une autres mais globalement, ce jour est différent des autres.

Pourtant, il est difficile d’associer Noël à une fête chrétienne. En effet, même si peu de gens semblent y penser, Noël est censé rappeler la naissance de Jésus-Christ. Voilà une réalité qui doit agacer les moins croyant d’entre nous, mais on peut néanmoins pleurer le fait que Noël soit plus une fête du monde (la bible utilise ce terme pour parler des gens qui ne croient pas en la divinité de Jésus) qu’une fête chrétienne. Pour autant, même si elle en avait les apparences, Noël n’a jamais été une fête chrétienne.

 

Je pense que cette réalité doit en faire réagir plus d’un mais j’en profite pour ajouter que le père Noël n’existe pas non plus …

 

Je m’explique : Si nous partons du principe qu’une fête chrétienne trouve son origine dans LE livre des chrétiens (oui, il n’y en a qu’un : La BIBLE), alors Noël n’est pas une fête chrétienne. En fait, il est impossible de dire à quelle date Jésus est né, par contre, avec les informations fournies dans la bible, on est certains qu’il ne soit né ni en décembre, ni en l’an 0. Dès lors, on peut donc affirmer que Noël n’est pas une fête chrétienne et que par conséquent, il n’y a aucun principe biblique à suivre pour la célébration de ce jour.

Alors que fêtons-nous le 25 décembre ? Est-ce important ?

La date du 25 décembre n’a pas été retenue par hasard. A l’origine, ce fut l’Empereur Constantin qui, après s’être soi-disant converti au christianisme, a arrêté cette date.

Dans sa pratique païenne, Constantin célébrait le plus important de ces dieux ce jour-là : le Soleil. Pour lui, c’était une fête importante et bien qu’il se soit officiellement tourné vers Jésus, il ne voulait pas renoncer à ses fêtes (preuve que sa conversion n’était pas si réelle …). Il a donc inventé un stratagème pour continuer ses pratiques païennes en les christianisant. En effet, il a décrété que le 25 décembre était le jour de la naissance Jésus. Pour les incultes, cette date ou une autre était égale, pour les plus éclairées, il a prétexté qu’il voulait honorer le seul vrai Dieu (Dieu le père) en célébrant son fils (Jésus) à la date où il célébrait son dieu païen, voulant ainsi casser avec ses anciennes pratiques. La réalité est toute autre. Refusant de renoncer à ses traditions, il donnait l’illusion de célébrer Dieu alors qu’il célébrait, avec tout le peuple séduit par son idée, une idole satanique. Voilà pourquoi certains chrétiens refusent catégoriquement de célébrer Noël et il est difficile de les blâmer pour cela.

Mais alors pourquoi d’autres chrétiens, comme moi, célèbrent néanmoins Noël ?

En ce qui me concerne, je n’accorde pas plus d’importance à ce jour qu’à un autre. Cependant, si chaque année nous célébrons nos anniversaires, l’idée de Constantin de fêter la naissance de Jésus n’est pas si mauvaise, alors pourquoi ne pas la fêter cette journée-là ? Le diable a fixé une date sur notre calendrier pour détourner l’attention des élus de Dieu est nous devrions lui laisser ce jour entre ses mains corrompues ? Hors de question, chaque jour est un jour que Dieu a fait. Et les bonté du Seigneur se renouvellent chaque matin (Lamentations 3:23 tes bontés se renouvellent chaque matin ; ta fidélité est grande !), même le 25 décembre. Depuis que ma vie appartient à Dieu, grâce au salut que Jésus m’a offert, chaque 25 décembre je célèbre sa naissance. L’essentiel, et c’est ce que j’enseigne à mes enfants, ce n’est pas les cadeaux, ni même la réunion de famille ou les décorations etc. … l’essentiel ce jour-là est de se souvenir que le plus beau cadeau que nous ayons reçu c’est Jésus. Avant de devenir chrétien, je ne vous cache pas que Noël (bien que je le fêtais généralement en famille) n’avait plus le même goût.

Enfant j’aimais ça, mais une fois devenu adulte, j’étais écœuré par cette fête sans saveur. Certes, nous partagions un repas, des cadeaux … mais à quoi bon ? Le 26 décembre nous ramenait à la réalité d’un monde cruel qui ne nous fait, lui, aucun cadeau. Demandez au plus démunis si le 25 décembre est une date magique pour eux ? La réponse risque de faire froid dans le dos. Par contre, depuis que je connais Dieu, depuis que je lui ai donné ma vie, Noël a pris une autre dimension. Oh, la journée n’est pas une journée exceptionnelle dans l’année, non. Ce n’est pas non plus une date importante ou un évènement dans mon cœur. Il pourrait très bien être fêté le 28 février ou encore le 16 mai peu m’importe, une date a été mise à part pour célébrer le merveilleux Jésus. Mieux, il a été dit que ce jour-là est férié : Nous avons une journée de repos pour y penser !!! Peu importe ce que les autres en font, peu importe ce que les religieux et les athées en disent … ce qui m’importe c’est d’honorer la naissance de mon sauveur, sans oublier que tous les jours, je dois aussi honorer sa vie.


101 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout